Eurofiber s’associe au projet de recherche international 5G-Blueprint

5G-Blueprint

Maarssen, le 16 juin 2020 – Eurofiber participe au projet de recherche international 5G-Blueprint. Il a été annoncé aujourd’hui que ce projet, un partenariat public-privé réunissant des intervenants néerlandais, flamands, suisses et tchèques, recevra une subvention de 10 millions d’euros de l’Union européenne. La contribution d’Eurofiber concerne l’infrastructure et la technologie de la fibre optique pour les connexions 5G.

Le projet 5G-Blueprint est une collaboration internationale réunissant 28 intervenants. Ensemble, ceux-ci étudieront comment l’échange de données en temps réel depuis et vers les véhicules, entre les terminaux et les véhicules et entre les véhicules et les centrales peut contribuer à une plus grande efficacité de la chaîne d’approvisionnement. L’objectif est également d’étudier comment la connexion 5G peut aider à pallier la pénurie de conducteurs en pilotant et en appuyant à distance les véhicules et les navires. Cela devrait non seulement améliorer l’accessibilité de l’important couloir logistique Flessingue – Gand – Anvers, mais aussi créer des emplois et renforcer la position concurrentielle. L’utilisation de la nouvelle technologie de télécommunication 5G est un outil à cet égard.

Connecter les réseaux
Eurofiber participe au projet 5G-Blueprint en vertu de son expertise dans le domaine de l’infrastructure de fibre optique nécessaire au transport de données. Eurofiber avait déjà été à l’initiative du Manifeste pour la 5G, dans lequel un grand nombre d’intervenants formulaient des principes pour mener à bien le déploiement de la 5G. Ivo Veerman, Innovation Officer : « Eurofiber dispose d’un réseau de fibre optique dense de 36 000 kilomètres aux Pays-Bas, en Belgique et en France. Les entreprises de télécommunications utilisent ce réseau de haute qualité afin de connecter leurs sites pour le trafic de données mobiles. Par exemple, plus de la moitié du trafic de données mobiles 4G aux Pays-Bas passe actuellement par notre réseau. Nous sommes heureux de participer à 5G-Blueprint, car la technologie 5G offre des possibilités totalement inédites, entre autres dans le domaine de la mobilité. Cette participation s’inscrit parfaitement dans notre rôle de moteur de la société numérique. » Dans le cadre de ce projet, Eurofiber étudiera comment d’autres réseaux publics de fibre optique peuvent également être déployés de manière optimale et fiable pour la connectivité 5G transfrontalière. À cet égard, il est important de déterminer comment interconnecter les différents réseaux de fibre optique existants de manière à fournir une base sûre et rentable aux futures applications 5G. « Nous avons beaucoup d’expérience dans l’interconnexion de réseaux ayant des spécifications techniques différentes, que nous sommes heureux de mettre au service de ce projet », ajoute M. Veerman.

Vous pouvez lire ici le communiqué de presse de la Commission européenne.